Actualité - Novembre 2021

Douche préopératoire : vidéo pédagogique sur sa bonne réalisation.

Communiqué de presse : A l’occasion de la Semaine de Sécurité des Patients, Viatris a dévoilé les résultats de l’étude réalisée par Odoxa en juin 2021.

Prévention des infections à l’hôpital : les Français souhaitent plus d’accompagnement.
80% des Français considèrent que la prévention des infections nosocomiales devrait être un sujet de santé prioritaire.

Paris - 22 novembre 2021

A l’occasion de la Semaine de Sécurité des Patients, Viatris dévoile les résultats de l’étude réalisée par Odoxa en juin 2021 sur les infections nosocomiales associées à une chirurgie et l’importance de la douche préopératoire dans leur prévention. Aujourd’hui, près de la moitié des Français (46 %) se sentent mal informés sur ce thème et ignorent les bonnes pratiques à adopter pour éviter ces infections.


Besoin d’information et de pédagogie : les infections nosocomiales sont connues des Français mais peu comprises

Si 79 % des Français déclarent savoir ce que sont les infections nosocomiales, ils sont 37% à préciser qu’ils en ont qu’une connaissance « vague ».
Les personnes ayant été hospitalisées pour une opération chirurgicale dans les deux dernières années sont logiquement mieux informées et 85 % d’entre elles savent ce qu’est une infection nosocomiale.

Une population informée donc mais qui n’en est pas plus rassurée puisque la moitié (51%) des personnes interrogées craindraient de contracter une infection nosocomiale si elles devaient subir une intervention chirurgicale. Sentiment renforcé par le fait que 49 % des Français ignorent les bonnes pratiques à adopter pour éviter une infection nosocomiale en prévision d’une intervention chirurgicale.

Interpellés sur ce sujet, 80% des Français considèrent que la prévention des infections nosocomiales devrait être un sujet de santé prioritaire.

Les jeunes moins bien informés que leurs aînés sur les bonnes pratiques à adopter à l’hôpital

L’étude a également montré une forte disparité du niveau d’information selon l’âge. La connaissance du sujet augmente progressivement avec l’âge passant de 47% chez les moins de 25 ans à 88 % chez les 65 ans et plus. Interrogés sur la prévention faite par le personnel médical quant aux bonnes pratiques à adopter pour éviter les infections nosocomiales, 1 patient sur 2 (50%), (75% chez les plus jeunes), indique qu’il n’en a pas été informé.

En matière de prévention, parmi les bonnes pratiques à adopter, la douche préopératoire joue un rôle primordial dans la diminution de la charge bactérienne des patients ce qui nécessite une bonne réalisation. D’ailleurs, 78% des Français privilégieraient un savon antiseptique pour leur douche préopératoire plutôt qu’un savon classique (12%).

La crise sanitaire pousse les Français à renforcer leur vigilance en matière d’hygiène

Ainsi, 83% des Français affirment qu’après cette crise sanitaire ils recommanderaient à leurs proches d’être particulièrement attentifs aux questions d’hygiène s’ils devaient subir une intervention chirurgicale. Eux-mêmes seraient 77% à être plus sensibles qu’avant la crise, aux questions d’hygiène s’ils devaient subir une nouvelle intervention chirurgicale.

Avec la recrudescence de la chirurgie ambulatoire, le respect des règles d’hygiène préopératoire est capital et passe par une bonne information du patient en amont et une bonne communication entre le chirurgien, l’équipe médicale et le patient.

Viatris agit pour renforcer l’information sur la prévention des risques, notamment ceux liés aux infections sur site opératoire.

Parce que l’information est au cœur d’une bonne préparation en chirurgie, Viatris s’engage aux côtés des patients et des professionnels de santé en mettant à leur disposition des outils de sensibilisation, notamment sur le rituel de la douche préopératoire.

Viatris a ainsi développé une vidéo pédagogique qui permet de responsabiliser le patient en présentant de façon simple, l’importance de la douche préopératoire et sa bonne réalisation. Diffusée dans certaines salles d’attente de centres hospitaliers, cette vidéo est aussi accessible sur YouTube.

Les infections nosocomiales sont les infections contractées au cours d'un séjour dans un établissement de santé (hôpital, clinique…). Elle est aussi appelée infection associée aux soins (IAS).
Ceci veut dire que ces infections sont absentes au moment de l'admission du patient dans l'établissement.

À propos de Viatris
Viatris Inc. (NASDAQ : VTRS) est un nouvel acteur de santé dont la mission est de permettre à chacun dans le monde de vivre en meilleure santé à chaque étape de sa vie. Nous fournissons un accès aux médicaments, encourageons l’évolution des activités de façon durable, le développement de solutions innovantes et nous valorisons notre expertise collective afin de donner accès à tous, à nos produits et services grâce à notre passerelle mondiale pour la santé (Global Healthcare Gateway®). Créée en novembre 2020, Viatris réunit des compétences scientifiques, industrielles et logistiques d'excellence ainsi que des expertises réglementaires, médicales et commerciales éprouvées pour fournir des médicaments de haute qualité aux patients dans plus de 165 pays et territoires. Le portefeuille de Viatris propose plus de 1 400 molécules approuvées dans un ensemble de domaines thérapeutiques clés, couvrant notamment des maladies non transmissibles et des maladies infectieuses. Il regroupe notamment des marques reconnues dans le monde entier, des médicaments génériques, des formes complexes et des génériques de marque ainsi qu’une gamme croissante de biosimilaires et des produits de santé accessibles sans ordonnance (Over-the-Counter (OTC). Avec plus de 40 000 personnes réparties dans le monde, Viatris, dont le siège social est situé aux États-Unis, dispose de centres mondiaux à Pittsburgh, à Shanghaï et à Hyderabad en Inde. Pour en savoir plus, rendez-vous sur viatris.com et investor.viatris.com, et contactez-nous sur Twitter à @ViatrisInc, LinkedIn et YouTube.


Actualité - Septembre 2021